Le graff c’est aussi un vecteur social

Éparpillées dans la ville, les œuvres des street-artistes témoignent que Quimper ne peut échapper à la culture urbaine. Plus qu’un embellisseur de murs, le graff est aussi « un vecteur social ».

Lire l’article du Ouest-France :

Source : Ouest-France Quimper du 25 février 2019